Navigation | Archive » 2010 » avril

15 avril, 2010

Les principaux impôts brésiliens (Année 2010)

 

Nom

Sigle

Valeur / Pourcentage

Impôt sur / Fréquence

Type de gouvernement

Impôt sur le revenu de la personne physique

IRPF

Exonération jusqu’à 1434 reais mensuels, 7,5% jusqu’à 2150 reais, 15% jusqu’à 2866 reais  mensuels, 22,5% jusqu’à 3582 reais mensuels et 27,5% pour des valeurs plus hautes.

Sur le revenu annuel de l’individu

Fédéral

Impôt sur le revenu d´une personne juridique (entreprise)

IRPJ

15%

Sur le profit annuel

Fédéral

Sécurité social

INSS

La contribution de l’employeur est de 20%.

Avec un salaire de 965,67 reais, le salarié est imposable à hauteur de 8%, jusqu’à 1609,45 reais l’impôt est de 9%, jusqu’à 3312,90 reais, 11%. Au dessus de ces valeurs, l’imposition est d’environ 354,08 reais.

Sur le salaire

Fédéral

Impôt Foncier

IPTU

Variable, entre 1% et 3%

Annuellement sur la valeur estimée des propriétés

Municipal

Impôt sur la propriété des véhicules moteurs

IPVA

Varie en fonction du type de véhicule, entre 1% et 5%

Annuellement sur la valeur du véhicule estimée

Etat

Impôt sur les opérations financières

IOF

1% pour les opérations financières et de crédit, 0,25% pour les opérations de change et assurance

Sur les investissements en titres, X et crédit, assurance et change

Fédéral

Impôt sur la circulation de marchandises et services

ICMS

Varie selon le produit ou le service, 18%

Sur les produits en général

Etat

Impôt sur les produits industriels

IPI

Varie selon le produit, 5%

Sur les produits industriels de transformation de bien de consommation

Fédéral

Impôt sur les services de nature quelconque

ISS (ISSQN)

Entre 2% et 5%, selon le service et la municipalité

Sur la valeur des services rendus

Municipal

 

 

Contribution social sur le profit ¨liquide¨

 

 

 

CSSL

 

 

 

9% à 15%, selon le type d’entreprise

 

 

Sur le profit annuel d’entreprise

 

 

 

Fédéral

Salarié – Education

 

2,5%

Paiement des entreprises sur le salaire des employés

Fédéral

Système «S» (Sesc, Sesi, Senai, Senac, Sebrae etc…)

 

Entre 1% et 2,8%, selon le domaine d’activité de l’entreprise

Paiement des entreprises sur le salaire des employés

Fédéral

 

 

Par eurobiz le 15 avril, 2010 dans Non classé
Pas encore de commentaires

8 avril, 2010

Brésil: conjoncture politique et économique- Mars 2010

En mars la bourse est le meilleur investissement. Le Réal s´est encore valorisé et la remontée de l´or montre de nouveau la prudence des investisseurs.

Taux d’intérêts : fonds de roulement, nominal mensuel pour les entreprises : grandes, 1,85 moyennes, 2,26%. Application CDB, pré 30 jours – rendement annuel moyen 8,68 % – (Valor du 31 mars 2010)

Indicateurs d’activité de l’IBGE et  CNI, Institut  Brésilien de Géographie et Statistique et Confédération Nationale des Industries  (mois en cours en relation au même mois de l’année précédente, variation en %). L´industrie se maintient à un niveau d´activité égal à celui du même mois de 2009, stable. L´activité commerciale amorce un niveau croissant.

Commerce Extérieur 

Les exportations ont augmenté de 27,2% en relation à février 2009 ; quant aux importations, elles ont augmenté de 50,8% par rapport à celles de février 2009.  L´excédent commercial de USD 394.000 est le plus faible, pour un mois de février, depuis 2002. Welber Barral, Secrétaire au Commerce Extérieur observe : ce solde inférieur était attendu. Ce sont deux valeurs liées. Dans la mesure ou le pays exporte plus, il doit importer plus de produits pour la production industrielle. De plus comme le marché au détail est en surchauffe, il faut importer des marchandises pour le ravitailler des quantités insuffisantes fabriquées dans le pays. »   

Inflation :  La hausse de l´inflation se confirme et pour l´année 2010 on peut  déjà prévoir que l´objectif d´une inflation de 4,5% sera dépassé. Les chiffres adoptés par le Marché se situent entre 5,2 et 5,6%.       

Par eurobiz le 8 avril, 2010 dans Non classé
Pas encore de commentaires

6 avril, 2010

La franchise au Brésil

 Le système de franchise brésilien est aujourd’hui une réalité incontestable qui connait une croissance vertigineuse.

La franchise au Brésil :

Ce système de franchise a su se professionaliser au cours des dernières années, la franchise est présente dans chaque secteur économique, elle est une bonne option pour la croissance et le développement.

Le secteur des franchises en 2009, au Brésil, représente 63 milliards de reais (environ 26 milliards d’euros), une croissance de 14,7% par rapport à l’année 2008.

D’après l’ABF (Associação Brasileira de Franchising), il existe :

 

Cette expansion, cette croissance du secteur de la franchise est le résultat de la création de 72 000 nouveaux postes de travail dans le pays. Ce secteur représente aujourd’hui 700 000 emplois.

D’aprés Ricardo Camargo, directeur de l’ABF, « la crise n’a pas atteint ou ralentit le secteur, au contraire elle a motivé le système ».

Le système de franchise brésilien occupe la 7ème position mondiale, et la 5ème position en terme de marques.

Ce secteur représente 700 000 emplois et donne naissance à 72 000 nouveaux emplois chaque année.

Certaines franchises françaises sont déjà présentes au Brésil : « 5 à Sec », la Fnac, ou encore « L’Occitane en Provence ». Un développement de nombreuses franchises françaises au Brésil est à prévoir…

En 2010, l’ABF prévoit une croissance du secteur de 16% en terme de valeur, une croissance de 10 à 12% du nombre de marques et une augmentation de 8 à 10% du nombre de points de vente.

Par eurobiz le 6 avril, 2010 dans Non classé
Pas encore de commentaires

Faire un V.I.E au Brésil

Le volontariat international peut être un moyen de commencer une carrière professionnelle à l’étranger ou d’y poursuivre un projet de recherche. La procédure du Volontariat International est ouverte :

 -          Aux Français et Françaises âgés de 18 à 28 ans, en règle avec les obligations du service national ; 

-          Aux ressortissants des Etats membres de l’Espace Economique Européen, en règle avec l’obligation de service national de L’Etat dont ils sont ressortissants. 

 Pour effectuer sa mission au Brésil, la durée d’affectation est de 1 an. Une prolongation de la durée initiale est impossible. Le volontariat ne peut être fractionné et doit être effectué pour le compte d’un seul organisme.  Les V.I.E sont placés, pendant toute la durée de leur mission, sous l’autorité de la secrétaire d’Etat chargée du Commerce exterieur et relèvent, à cet égard des règles de droit public résultant des textes législatifs et reglementaires relatifs au volontariat civil. Le volontaire civil affecté à l’étranger bénéficie, dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de son volontariat, d’une protection de l’état dans les conditions prévues à l’article 11 de la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires.  

 Il est possible d’effectuer  un V.I.E  au Brésil dans une entreprise française, ou entreprise type EUROBIZ. Toute personne intéressée et remplissant les conditions doit déposer sa candidature auprès dun CIVI (www.civiweb.com). 

Par eurobiz le 6 avril, 2010 dans Non classé
Pas encore de commentaires

Pourquoi ACN ? |
DETELEC : ELECTRICITE GENER... |
jevendici |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AFAIR conseils
| Aerospace-Experts
| Maroc"Les RH en mouvement"