Navigation | Le Bresil: Destination Investisseurs

Le Bresil: Destination Investisseurs

Il ne faut pas sortir de la cuisse de Jupiter pour savoir que le Bresil, tout comme l’Inde et la Chine, fait partie des trois grosses puissances du present et du futur.  Avec un taux de croissance de 5,4% en 2007 et 5,2% en 2008, et un potentiel encore peu exploite au niveau du marche domestique et des ressources naturelles , on peut dire que la marge de progression est encore tres grande.

  En effet, il y a encore beaucoup d’opportunites, notamment dans le Nordeste qui  est la region la plus active actuellement en terme de croissance economique. Le tourisme se developpe tres fortement dans cette region ,depuis 2002, le nombre de visiteurs/an a ete multiplie par 4. Le gouvernement bresilien veut d’ailleurs  a travers son « plan national » augmenter le  nombre de voyageurs de 4 millions d’ici 2010. Pour cela il investit de grosses sommes dans les infrastructures destinees a accueillir les touristes , comme le projet de construction de l’aeroport Sao gonçalo do Amarante qui sera le premier aeroport commercial d’Amerique Latine et le quatrieme au monde ou le programme Prodetur  qui  prevoit l’injection de 670 millions de reais en 2007 pour ameliorer les infrastructures du Nordeste. Il faut egalement mentionner le plan d’acceleration de la croissance qui va distribuer  128 milliards de reais a la region Nordeste entre 2007 et 2010. Le gouvernement bresilien veut  grace a cette politique continuer a capter les investissements etrangers. Et cela fonctionne merveilleusement bien ; des investissements d’origine exterieure ont ete fait dans tous les secteurs.

 Le pouvoir d’achat des bresiliens augmente considerablement et permet un decolage economique. Ainsi, beaucoup d’entreprises etrangeres demandent des licences pour pouvoir produire des medicaments generiques au Bresil, toutes les multinationales ont commence a investir sur l’ensemble du territoire et avec une tres forte proportion dans le Nordeste ,par exemple la marque française Casino a rachete la marque Pao de açucar et aujourd’hui leader sur le marche bresilien.

De plus, avec une croissance basee depuis plusieurs annees sur l’investissement, le pays est quasi hermetique aux chocs economiques externes.  Au niveau de la fiscalite, le gouvernement a adopte une politique prudente qui a reussi a museler l’inflation et mettre en confiance les investisseurs etrangers. La monnaie nationale bresilienne (le real), apres des annees d’instabilite a reussi aujourd’hui a vaincre ses vieux demons, comme l’a confirme le FMI. Selon le journal « The Economist », la monnaie ne devrait  etre que modestement deprecie jusqu’a 2012, le AT Kearney’s «foreign direct investment confidence index » indique que le Bresil est une des detinations favorites en termes d’investissement et que les risques sont maintenant tres faibles.

Conclusion : investir au Bresil = 18/20

Par eurobiz le 25 septembre, 2009 dans Economie

Laisser un commentaire

Pourquoi ACN ? |
DETELEC : ELECTRICITE GENER... |
jevendici |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AFAIR conseils
| Aerospace-Experts
| Maroc"Les RH en mouvement"